Blog

Un mouvement d'humeur, une envie irrépréssible d'ecrire

30/05/2018

Non le titre n'est pas une provocation de plus, et oui je suis indubitablement cinglé, enfin "Fada", le vrai, le gentil qui croit aux fées...

Alors, oui, les Flaveurs sont souvent fermées... mais il y a des priorités dans la vie.... 

Quand je ne suis pas à la boutique, c'est essentiellement pour deux raisons :

  • soit je fais l'apéro au bistrot avec mes amis....

  • soit je travaille au champ ou dans les oliviers

Et je compte s pas trop changer les habitudes..

-L'apéro avec les amis parce que c'est un art de vivre au village et parce que mon projet ne serait rien sans le soutien et l'aide de mes amis cotignacéens....

-Le travail du champ, parce que c'est encore là que je m'exprime le mieux, ou la plénitude me gagne, ou une nouvelle forme d'addiction (le travail physique) prend le dessus sur l'esprit....

Je sais que ce post est polémique mais je l'assume.  Je vais conclure par un remerciement particulier et sincère à Sylvie qui se reconnaîtra....

ps : Fada mais pas fou.... je prends juste...

01/05/2018

Bon alors je vous l'avoue : il y a encore quelques semaines, je ne savais pas ce qu'était un "Fauvi"....

Maintenant, après que cette plante adventice m'ait empêché de dormir, je sais...

Le Fauvi, c'est invasif, ca pègue, et ça pousse de partout... 

Moi, j'étais plein de conviction... quand tu réimplantes une terre non labourée pendant 30 ans, tu retournes surtout pas au risque de tuer toute la vie organique qui s'est créé la dedans....

ça, c'est la théorie.... En pratique, il y a sur ton terrain, ce que les experts appellent les plantes bio indicatrices. ça veut dire simplement qu'en fonction des plantes présentes sur une friche, tu peux en déduire la fertilité future de ton sol et ses composants...

Et la, sur le vieux chemin de Correns, c'est le drame.... la terre, elle est belle, probablement la plus belle de Cotignac, mais elle est tellement belle qu'elle a accueilli un arbuste buissonnant assez envahissant.

Les vieux appellent ça le "Fauvi"....et évidemment, ça n'existe pas dans les livr...

15/11/2017

Beaucoup le savent, d'autres pas encore !

En plus de la production de plantes aromatiques, et de l'ouverture des Flaveurs, je m'occupe avec deux amis d'une oliveraie de 750 arbres depuis janvier 2017 à Cotignac !

Un cadre merveilleux ou de jeunes oliviers poussent à coté d'arbres centenaires ! Depuis janvier, la culture de l'olivier est devenue une passion, une obsession.... il n'y a pas une semaine qui s'écoule sans que je passe une demi journée dans l'oliveraie !

Passion certes, mais faut aussi se donner les moyens ; j'ai donc suivi les formations sur la taille, la greffe, la transformation, la conduite en AB.... j'ai aussi mangé du théorique avec les deux tomes du "Pinatel" engloutis ! Port dressé, port retombant ou pleureur, port étalé, j'apprends à les identifier... Bouteillan, Gros ribier, Picholine, Aglandau, Cayon, j'apprends à les reconnaître et à les aimer !

Mouche, Oeil de Paon, Fumagine, Teigne, verticilose,  neiroun,  thrips, j'apprends à les protéger et les soigner ! Reconstr...

13/11/2017

Je sais, le titre est graveleux mais je ne peux pas m'en empêcher....Alors de quoi je vais vous parler...

D'abord de ma longue hésitation à opter pour la mécanisation ou à rester naturel avec la traction animale ou le travail manuel.

J'ai réfléchi, longuement, consulté, souvent, hésité trop longtemps. Puis comme toujours dans la vie, ce sont les opportunités qui décident pour vous.

Mon avis Jojo a décidé de se séparer de son vieux Fiat Someca et de faire un lot complet avec les griffes, les remorques, l'épandeur....

Moi de mon côté, je commençais sérieusement à me poser des questions avec mon faussoun, ma loube, et ma grelinette pour entretenir 4 hectares de "campi" et 750 oliviers....

Alors, je suis devenu "Orange", pas néerlandais, encore moins fan de l'opérateur historique de téléphonie ! Orange,  la couleur de l'historique constructeur de tracteur SOMECA, devenu FIAT par la suite.

Je pensais que le plus dur était fait.... et là, le drame !

Le tracteur c'est l'enfer ! D'abord, ça pue, ensu...

08/11/2017

Personne ne sera surpris : la chasse traditionnelle à la grive est ma passion.... tout au long du mois d'octobre, je pars dans ma cabane avec mon chien pour pratiquer une chasse traditionnelle : la chasse à la glue !

Je vais pas refaire ici le débat de la chasse...On va me parler de cruauté animale, et je vais répondre art de vivre et tradition...irréconciliable....

Non, je vais parler de 2017, le passage du siècle.... un temps extraordinaire du 29 septembre au 4 novembre. Des grives qui restent dans notre région, et des matinées de rêve...

Alors dans ce tableau idyllique, je vais pousser mon coup de gueule envers tous les fossoyeurs de notre pratique... Ce ne sont plus des chasseurs, mais des commerçants, des vendeurs, des marchands de grives....

Chasser la grive avec un magnétophone, ou utiliser la technique des ramageurs, c'est plus de la chasse. C'est un massacre....

Alors ne comptez pas sur moi pour venir battre le pavé avec vous si cette chasse menacée est interdite par les autorités....

01/09/2017

Farigoulette 1914, c'est d'abord une passion pour un village et un terroir. Cotignac, village de caractère, peuplé de 2250 habitants,  situé au coeur du triangle d'or de la Provence Verte, porte d'entrée des gorges du Verdon.

Farigoulette 1914, c'est un projet de vie ! Tout envoyer en l'air à 43 ans pour privilégier la qualité de vie...Vous me direz, ça change des immeubles et de la grisaille !

Farigoulette 1914, c'est un projet éthique. Parce qu'il y en a marre de bouffer du thym polonais ou bulgare et qu'il est temps de ré-apprivoiser nos territoires et nos productions.


Farigoulette 1914, parce que la Farigoulette est le nom provençal (occitan) donné à la plante emblématique des garrigues provençales, le thym, et 1914, parce que c'est l'année ou le mot "Farigoulette" est apparu pour la première fois dans le dictionnaire.

J'ai aussi voulu ce blog non pas comme une vitrine de mes activités, mais comme un lien, un trait d'union entre mes différentes vies. Un lien avec mes amis qui  me...

01/09/2017

C'est la grande question de j'entends souvent ! A Cotignac, à Toulon, à Ollioules, en Corse, au Pays Basque et même depuis la Bretagne...

Alors non, j'ai pas encore planté... pour deux raisons :

Parce qu'avant de planter, il faut semer....semer au sens large, comme l'expression populaire on ne récolte que ce que l'on sème... Alors je sème mes petites graines ; l'acquisition des terres, la recherche des débouchés commerciaux, les formalités administratives, la recherche de matériel adapté, l'accompagnement par les structures idoines, les prévisionnels financiers, les formations. J'ai pas planté par ce que planter, c'est l'aboutissement. Avant,  tu dois aussi comprendre ton sol, observer les plantes indicatrices, analyser les forces et les faiblesses, le ruissellement, l'érosion, l'ensoleillement, les courants, les vents dominants, l'exposition au gel, préparer ton sol, l'aimer quoi ?

J'ai pas planté car je n'ai pas changé, je suis toujours monotâche ! et dans l'instant, j'écris.... j'...

Please reload

À l'affiche

Les Flaveurs : C'est toujours fermé....

30/05/2018

1/7
Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

Les Flaveurs du Rocher

3 rue d'Antoine

Cotignac

Tél : 06 60 19 05 01

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Trip Advisor Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2023 par Les Flaveurs du Rocher Créé avec Wix.com

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now